Liberation Champagne Lundi 23 mars 2009

SORTIR / Jean Yves Lacroix: «Bijou de littérature»

Jean Yves Lacroix : astronomie de l’ivresse et gai savoir

PREMIERE SOIREE LITTERAIRE A l’ARRIVAGE
Vitrine d’artistes, l’Arrivage, galerie associative du centre-ville, développe ses actions de promotion culturelle en proposant, mardi 24 mars, un rendez-vous littéraire qui pourrait être le premier d’une longue série.
Il sera organisé par la librairie « Les passeurs de textes », avec pour invité l’écrivain Jean Yves Lacroix, qui viendra parler de son premier livre « Le cure-dent », dans lequel il évoque la vie et la philosophie du grand poète perse du XIe siècle, Omar Khayyam. Abandonnant à trente ans ses travaux philosophiques, mathématiques, astronomiques, pour se consacrer à l’ivresse des sens, l’étude du vin, de l’amour, et pour écrire ses fameux quatrains, ce grand érudit, protégé par le sultan, a bravé l’orthodoxie religieuse jusqu’au crépuscule de sa vie, à plus de 80 ans.

Source de liberté

Jean Yves Lacroix, en se glissant dans le sillage du poète pour exprimer combien la poésie est source de liberté, laisse percevoir un cheminement qui ne lui est pas étranger. « C’est un bonheur pour le lecteur quand il découvre un petit bijou de littérature », s’enthousiasme Jean Luc Rio, « sans être rare, la chose ne se répète pas si souvent, il convient donc de la savourer. » « Le Cure-dent » est publié par les éditions Allia, dans sa petite collection à 6,10 €. Par ailleurs, « Rubai’yat », les quatrains de Khayyam sont disponibles dans un recueil vendu trois euros par le même éditeur. É.M.

Pratique : Soirée échange-débat, mardi 24 mars à 20 h 30, à l’Arrivage, rue Larivey à Troyes, entrée libre.

L’Arrivage lance une série d’ateliers

On connaissait l’Arrivage comme lieu d’accueil et d’exposition d’artistes, sculpteurs, photographes ou encore peintres. Après avoir lancé son marché d’art, spécial été, la galerie, installée rue Larivey à Troyes, met sur pied une série d’ateliers à destination des enfants et des adultes. Au programme, initiations et découvertes des techniques d’expressions plastiques pour une approche ludique et pédagogique des arts dans leur diversité, mais aussi le développement de l’esprit créatif de chacun. Avec un peu de patience, de motivation et d’application, les techniques du dessin n’auront plus aucun secret pour vous.
– Atelier illustration, pour les enfants et les adolescents à partir de 6 ans, lundi 17 et mardi 18 août. Découverte des différentes techniques d’expressions plastiques pour la création d’illustrations.
– Atelier des créateurs en herbe, pour les enfants et adolescents dès 6 ans, à partir du mercredi 19 août. Réalisation de travaux personnels fondés sur l’imaginaire autour du modelage, du dessin ou du collage…
– L’atelier du dimanche, pour les parents et les enfants à partir du dimanche 23 août. Cet atelier vous permet de vous initier à différentes techniques d’arts plastiques, ou de vous perfectionner,
– Atelier linogravure, pour les adultes à partir du mardi 8 septembre. Découverte, sensibilisation et initiation à la technique de la linogravure. Aucun thème n’est imposé.
– Stages mosaïque, pour les adultes à partir des samedi 12 et dimanche 13 septembre.
– Atelier de création alternative, à partir du mardi 22 septembre pour se centrer sur la personne en création et sur les émotions.
– Renseignements et réservations à l’Arrivage, 6 rue Larivey à Troyes

« Musée haut, musée bas »: le pari de Bafduska

JEUDI et VENDREDI. Les Arts de la scène sont l’atelier théâtre adulte de la Cie Bafduska. Un atelier qui fait le plein depuis la rentrée et qui bénéficie d’un lieu privilégié : l’espace de L’Arrivage, rue Larivey à Troyes.
C’est donc dans un environnement particulièrement propice – au milieu des toiles et des sculptures de la galerie -, que les vingt-quatre élèves de Christian Brendel ont travaillé Musée haut, musée bas, pièce satirique de Jean-Michel Ribes. « La pièce comme le texte sont un bonheur, explique le comédien. C’est une énorme farce sur le monde de l’art, sur les artistes, les critiques, le public, les conservateurs… »
C’est un pari à la hauteur du Fil à la patte présenté la semaine passée par Maria Naudin et le TPC : Christian Brendel a mis sur scène vingt-quatre comédiens amateurs dans une « machine » très exigeante. « C’est très collectif, c’est une pièce qui exige beaucoup de cohésion : les comédiens sont sans cesse en mouvement sur scène, au service les uns des autres, au fil de vingt-six tableaux du texte qui évoquent autant de salles de musée… »
Pour beaucoup de ces élèves débutants, c’est la première opportunité d’accéder à un niveau professionnel, notamment au travers de la très belle scène de la Madeleine, gentiment mise à disposition par Pierre Humbert. Et puis, il y a l’humour de Ribes…

– « Musée haut, musée bas », de Jean-Michel Ribes, mis en scène par Christian Brendel, Compagnie Bafduska
– Jeudi 2 et vendredi 3 juillet, à la Madeleine à Troyes, à 20 h 30. Entrée libre. Infos/rés. : tél. : 03 25 43 32 10.

www.larrivage.fr/lesartsdelascène

Musée haut, musée bas à la Madeleine

JEUDI 2 ET VENDREDI 3 JUILLET. Bafduska théâtre présentera Musée, musée bas, un spectacle de Jean-Michel Ribes, créé par l’atelier Les Arts de la scène à l’Arrivage. Sur scène, une vingtaine d’acteurs et amateurs de théâtre comme Priscilla André ; Pierre Baudin, Tiphaine Le Roux, Agnès Morel…
Une pièce de théâtre de 2004 adaptée au cinéma par Tonie Marshall et revue et corrigée cette fois par Maria Naudin et le comédien Christian Brendel, chargés de la mise en scène et donc de la direction des acteurs.
Musée haut et musée bas se veut une farce, un balcon au bord du vide dans lequel dérivent certains artistes aux egos ravis et boursouflés.
Jean-Michel Ribes efface tous les repères consensuels et éclaire avec son humour surréaliste, la vanité et la bêtise.
Avec cette œuvre, « il explore ce lieu où se rencontrent les muses, où se mêlent l’art et la vie, les mortels et les immortels dans un ballet émouvant et absurde ».
C’est au théâtre de la Madeleine que la compagnie fera preuve de son talent.

– Pièce de théâtre « Musée haut, musée bas », jeudi 2 et vendredi 3 juillet au théâtre de la Madeleine à Troyes à 20 h 30.
Rens. : 03 25 43 32 10.

Nuits de Champagne : « Parcours d’artistes » : top

Si vous cherchez une motivation pour votre prochaine flânerie, un itinéraire avec supplément culturel gratuit vous est proposé par l’équipe des Nuits de Champagne et la fédération Troyes Centre des commerçants. De la rue Kléber à la rue Champeaux, et de la rue Gal-de-Gaulle à la rue Saussier, vingt-trois commerçants ont offert leurs vitrines à des artistes plasticiens du département. Qu’ils soient peintres ou sculpteurs, ils ont concocté tout spécialement quelques œuvres imaginées sur le thème de l’écriture de la chanson, du Festival des Nuits de Champagne ou de l’univers d’Eddy Mitchell et de ses artistes invités.
Il y a là Jill Teboul, Eve Kister, Michelle Caillaud-Houël, François Disle, Elvis Urban, Dominique et Catherine Le Bagousse, Vincent Grandpierre, Caroline Martin, Frédérique Sommer de Launay, Éric Doué, Bertrand Kelle, Éric Fournel, Jocelyne Hermann-Salley, Tib Gordon, Marianne Barbeau, Émilie Caillaud-Houël, Agate, Thierry Kayo, Patrick Guérin, Sylvain Lécrivain, Delphine Regneault et Victor Loiselet, Béatrice Meunier, Maëlis. Bref, du talent, multiple et ça pétille !
Vingt-trois sites à visiter, un peu comme un jeu de piste, sans autre indice que le petit dépliant disponible dans les

bonnes maisons. Et si vous les trouvez tous, vous aurez gagné… à être en pleine forme !
C’est à l’Arrivage, entre deux livraisons de chefs-d’œuvre, qu’a eu lieu mardi soir le départ du « Parcours d’artistes », en présence des artistes, des commerçants, de Pierre-Marie Boccard, patron des Nuits, et de Patrick Guérin, maître des lieux.

Point infos
L’Arrivage
6, rue Larivey à Troyes

Auteur : Lionel REYNIER
Article paru dans l’Est Eclair le : 23 octobre 2009

Stages mosaïque à L’Arrivage

Stages mosaïque à L’Arrivage

Agrandir la photo
[Agrandir la photo]
Trois sessions d’initiation pour maîtriser l’art coloré de la mosaïque

SAMEDI ET DIMANCHE – Découverte et initiation aux techniques de la mosaïque (tesselles en pâte de verre, méthode indirecte). Les stagiaires peuvent réaliser un projet personnel ou s’inspirer de nombreuses images ou pistes de création qui seront à leur disposition. Le stage dure deux jours et est réservé aux adultes. Attention, les places sont limitées à huit personnes maximum !

– Stages de mosaïque. Calendrier : samedi 12 et dimanche 13 septembre ; samedi 26 et dimanche 27 septembre ; lundi 26 et mardi 27 octobre. Horaires : de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.
Tarif : 150 € personne pour deux jours
Galerie L’Arrivage, 6 rue Larivey à Troyes.

Article paru dans l’Est Eclair le : 10 septembre 2009

L’Arrivage lance une série d’ateliers

On connaissait l’Arrivage comme lieu d’accueil et d’exposition d’artistes, sculpteurs, photographes ou encore peintres. Après avoir lancé son marché d’art, spécial été, la galerie, installée rue Larivey à Troyes, met sur pied une série d’ateliers à destination des enfants et des adultes. Au programme, initiations et découvertes des techniques d’expressions plastiques pour une approche ludique et pédagogique des arts dans leur diversité, mais aussi le développement de l’esprit créatif de chacun. Avec un peu de patience, de motivation et d’application, les techniques du dessin n’auront plus aucun secret pour vous.
– Atelier illustration, pour les enfants et les adolescents à partir de 6 ans, lundi 17 et mardi 18 août. Découverte des différentes techniques d’expressions plastiques pour la création d’illustrations.
– Atelier des créateurs en herbe, pour les enfants et adolescents dès 6 ans, à partir du mercredi 19 août. Réalisation de travaux personnels fondés sur l’imaginaire autour du modelage, du dessin ou du collage…
– L’atelier du dimanche, pour les parents et les enfants à partir du dimanche 23 août. Cet atelier vous permet de vous initier à différentes techniques d’arts plastiques, ou de vous perfectionner,
– Atelier linogravure, pour les adultes à partir du mardi 8 septembre. Découverte, sensibilisation et initiation à la technique de la linogravure. Aucun thème n’est imposé.
– Stages mosaïque, pour les adultes à partir des samedi 12 et dimanche 13 septembre.
– Atelier de création alternative, à partir du mardi 22 septembre pour se centrer sur la personne en création et sur les émotions.
– Renseignements et réservations à l’Arrivage, 6 rue Larivey à Troyes
– Tél. 03 25 43 89 36
Article paru dans l’Est Eclair le : 11 août 2009

 

Nogent-sur-Seine fête la Saint-Simon

DIMANCHE 24 OCTOBRE – C’est une tradition à laquelle les Aubois ne failliraient sous aucun prétexte.
La foire agricole et commerciale de la Saint-Simon est un rendez-vous attendu des Nogentais. Comme chaque année, les exposants donnent rendez-vous aux visiteurs sur leurs stands et les invitent à poursuivre leur flânerie dans les espaces d’exposition et d’animation. Pour cette nouvelle édition, le thème retenu est « L’art et l’artisanat d’art ». L’occasion de mettre ainsi en avant les artistes, les métiers d’art et le savoir-faire de nombreux passionnés.
De nombreux artistes et associations nogentaises vont investir la place de l’église et en faire un espace de rencontres et d’échanges artistiques avec des expositions, des démonstrations, des ateliers artistiques pour les jeunes ainsi qu’un marché de l’art rassemblant une vingtaine de personnes du collectif troyen L’Arrivage.
Que les visiteurs se rassurent, il y aura aussi des produits du terroir, de la musique avec les Tontons Swingers, une fête foraine, des spectacles… Une fois encore, la tradition sera respectée.
Article paru dans l’Est-Eclair le : 21 octobre 2010

 

Les arts de la scène selon Bafduska

C’est quoi Bafduska ? Tout simplement un nom de synthèse inventé par Christian Brendel, Maria Naudin, Marie Brendel et les autres, pour nommer leur compagnie théâtrale. Sigle oulipien plutôt que vocable, il contracte une simple question Bien assis au fond d’un sofa, keski arrive ?
La réponse vous conduira directement à l’Arrivage (6, rue Larivey, à Troyes) où la troisième saison des Arts de la scène vient de reprendre ses quartiers. Soyez les bienvenus.
Bafduska a été créée en 1989. Une belle aventure applaudie en France, au Québec et au Canada, et qui se poursuit à Troyes depuis trois ans. Souvenez-vous des grands moments de complicité théâtrale que furent Musée haut, musée bas (juin 2009) et de La Rose tatouée (juin 2010) au théâtre de La Madeleine. De beaux succès, authentiques.
Bafduska c’est aussi Les Arts de la scène, des ateliers destinés tant aux enfants qu’aux adultes désireux d’entrer dans ce monde.
« Nous y faisons travailler dans un premier temps des textes de différents auteurs », explique Maria Naudin, comédienne, metteur en scène et professeur à l’occasion.

Exigence, qualité et plaisir

« Nous proposons des méthodes d’improvisation et abordons la création dès lors que le travail de construction d’un personnage, du déplacement du corps est déjà bien mis en valeur. Nous travaillons dans un souci d’exigence et de qualité qui ne trahit en rien le plaisir. »
Occupation de l’espace, jeu scénique, placement de la voix, diction, respiration, gestion des émotions… Toutes les techniques sont étudiées avec application. D’autant que l’engagement de tous dans cette bulle du théâtre amateur est récompensée par la création d’un spectacle.
Les ateliers de la section jeunesse ont lieu le mercredi, de 11 h à 12 h 15, pour les 9-11 ans, et de 13 h 15 à 14 h 15 pour les 12-15 ans. L’atelier adultes a lieu les lundi et mercredi, de 20 h à 23 h. Amateurs de théâtre, reste à vous décider…

Auteur : Lionel REYNIER
Article paru dans l’Est-Eclair le : 18 octobre 2010

 

Les brouettes de l’Arrivage de sortie

Les passionnés de l’Arrivage, après les marchés de l’art abordable qui ont trouvé leur place pendant la période des fêtes de fin d’année, ont créé l’événement dimanche au centre-ville avec la sortie des « brouettes de l’été ».
En début de matinée, le cortège d’une quinzaine d’artistes, partie de l’Arrivage avec les brouettes d’exposition contenant leurs œuvres, a traversé le centre-ville dans un joyeux vacarme pour aller s’installer sous la galerie extérieure des halles du marché. Curieux et amateurs ont fait le succès de cette première sortie des brouettes-présentoirs hors les murs de la galerie associative troyenne. La qualité et la diversité des œuvres présentées, dans et autour des brouettes, et bien sûr, le temps estival, nécessaire à cette réussite, étaient au rendez-vous.
Peintres, sculpteurs, plasticiens et autres créateurs, fidèles à la démarche de l’association et à la volonté d’ouvrir l’art à tous, ont encore mis en avant des œuvres de qualité à petits prix. Le public a pu également découvrir les toiles sculptures exposées ce mois-ci à la brasserie des Halles, partenaire de ce marché abordable.
La prochaine sortie des « brouettes de l’art » se fera à l’occasion de la prochaine Route du champagne, les 24 et 25 juillet. Les artistes seront à Vivier-sur-Artaut, dans les caves Robert Grandpierre, qui rejoint le club des partenaires de l’Arrivage. Par ailleurs, l’association n’ayant pas enregistré suffisamment de souscriptions, la performance Pellerossa du 27 mai est annulée. Enfin, le 13e Arrivage sera dévoilé jeudi 2 juin à partir de 18 h 30.

Auteur : E.M.
Article paru le : 25 mai 2010

Marché de l’art et performance artistique annoncés

C’est le printemps que L’Arrivage célèbre d’un double événement. Un marché de l’art « abordable » dimanche et un happening le 27 mai…

DIMANCHE 23 MAI – L’Arrivage, on aime. La galerie d’art associative a le mérite d’offrir une scène aux artistes d’ici et d’ailleurs, de leur offrir un contact direct avec un public enthousiaste et de multiplier les initiatives originales.
Les « brouettes d’été » qui peuplent les ruelles troyennes d’artistes itinérants à la belle saison. Les « brouettes de Noël » qui offrent de l’art aux fêtes de fin d’année. Des concerts et des opérations artistiques exceptionnelles tels « L’Arrivage littéraire » récent (avec Jean-Yves Lacroix, en mars) ou cette performance, le jeudi 27 mai, à 21 h, intitulée opération « Pellerossa », concoctée par Christine Coste et Vincent Brédif.
En attendant l’événement, L’Arrivage installe, dimanche, son premier « Marché de l’art abordable » – autre initiative nouvelle -, sous la verrière des halles du marché, entre l’église Saint-Rémy et la terrasse du café voisin.
Ce 23 mai, de 10 h à 18 h, la verrière sera investie de quelques dizaines d’artistes généreusement fournis en œuvres aux tarifs très… « abordables ».
Sur cette aimable manière d’envisager les beaux jours (enfin) arrivés, la galerie associative rebondira dès le jeudi suivant avec « Pellerossa

».
Attention, le succès de l’opération est d’abord conditionné à votre engagement. Une souscription est lancée pour permettre à L’Arrivage de concrétiser ce « moment de haute qualité ».
Un engagement modeste puisque l’entrée est tarifée à 10 € et 8 € (tarif adhérents). Comme soixante-dix places seulement sont en vente, réservez le plus rapidement possible.
L’opération « Pellerossa », offre « la promesse de nouvelles émotions, une quête incertaine de nouveaux espaces », expliquent les artistes : en l’occurrence la plasticienne Christine Coste et un créateur sonore, Vincent Brédif. Les deux « entraîneront un public “témoin “, comme un compagnon privilégié, dans leurs cheminements créatifs ».
Comme dans toute performance, rien n’est écrit, tout est à inventer, à explorer, expliquent-ils. C’est là la promesse d’une « plongée dans l’abîme ». À vivre.

Auteur : J.-M. VAN HOUTTE
Article paru dans l’Est-Eclair le : 20 mai 2010

 

L’humour sur ton pastel de Gwenaëlle Dussillos

Depuis quinze ans, le collège Camille-Claudel organise tous les trimestres des expositions et en profite pour inviter les artistes à venir à la rencontre des élèves. Le but est de sensibiliser aux pratiques artistiques et à la création. Si le lycée n’a pas d’option arts plastiques, les expositions répondent aujourd’hui à un des objectifs fixés par le ministère de l’Éducation nationale qui préconise l’accès à la culture dans tous les lycées.
« Une réforme sans douleur », précise Antoine Gérard, le proviseur.
Mardi soir, Gwenaëlle Dussillos était invitée à présenter ses créations pour une exposition temporaire de quinze jours. Un vernissage qui a rassemblé les élèves, les enseignants et les personnes de l’administration du lycée. Originaire de Langres, l’artiste a fréquenté l’école des Arts appliqués de Troyes, conçu un livre pour enfants et enseigné dans les écoles primaires.

Le bestiaire du « coin traiteur »

La trentaine d’illustrations exposées est réalisée avec des pastels à l’huile. Pour les créations de la série intitulée Détournement, les animaux ont pris la place des personnages habituellement représentés sur des chefs-d’œuvre de la peinture comme Le Cri, Gabrielle d’Estrées ou Chambre à Arles. La série Au coin traiteur, nous montre la vie animale dans des situations plus ou moins cocasses et humoristiques. Enfin, pour une balade digestive, Gwenaëlle Dussillos nous propose de poursuivre notre chemin jusqu’à la galerie L’Arrivage, au centre-ville.
Grâce à ces manifestations organisées dans l’établissement, les élèves apprennent à découvrir les artistes locaux et n’hésitent plus à ouvrir la porte d’une galerie ou d’une salle d’exposition.

Auteur : D.CH.
Article paru dans l’Est-Eclair le : 6 mai 2010

 

L’art en brouettes sur le marché dimanche

Une vingtaine de brouettes chargées d’art sont attendues sur le marché de Troyes, dimanche 23 mai, de 10 h à 18 h sous la verrière des halles de l’hôtel de ville, face à l’église Saint-Rémy.
C’est la nouvelle initiative de l’association « L’Arrivage » qui propose son premier marché de l’art abordable en extérieur. L’association fera ainsi découvrir une vingtaine d’artistes locaux à l’aide de ses fameuses brouettes qui ont donné son identité à L’Arrivage. Des brouettes de l’art qui stockent les œuvres et partent à la rencontre du public le plus large.

Article paru dans Libération Champagne le : 20 mai 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *